CBD Oil 10% - Labz Nutrition

Regular price
49,90 €
Regular price
0,00 €
Sale price
49,90 €
  • 0% de THC 🇫🇷
  • Stress ↘️
  • Sommeil 😴
  • Confort articulaire 💪
  • Syndrome prémenstruel ☺️
  • Migraines 🧠
Quickly becoming a must, CBD oil helps relieve certain physical and mental ailments. Voir plus
flavor: Menthe
10 customers are viewing this product
Free Delivery
CBD Oil 10% - Labz Nutrition

CBD Oil 10% - Labz Nutrition

49,90 €

CBD Oil 10% - Labz Nutrition

49,90 €
flavor: Menthe

LabZ Nutrition CBD Oil is a food supplement based on 10% concentrated cannabidiol isolate combined with MCT (medium chain triglyceride) oil from organic coconut pulp.

This dietary supplement has been developed with the aim of providing consumers with a total absence of THC and increasing the bioavailability of CBD, while taking advantage of the benefits of MCT coconut oil.

CBD is not THC

THC is often confused with CBD. However, although these molecules are molecularly similar, they differ from each other in their physiological effects. Indeed, the second is distinguished from the first by its health benefits and its use in a medical setting.

Ps: the term “THC” stands for tetrahydrocannabidiol (or its scientific name: delta-9-tetrahydrocannabinol) and the term “CBD” stands for cannabidiol.

Actuellement, il n’existe aucune allégation de santé reconnue sur le CBD. En revanche, de plus en plus d’études scientifiques tendent à démontrer l’avenir prometteur de cet actif grâce à l’identification de ses mécanismes d’action cellulaires. Elles portent notamment sur :

  • son potentiel anti-oxydatif

  • le système immunitaire

  • la lutte contre l’insomnie et l’anxiété

  • son aide contre le phénomène addictif

Pour en apprendre plus sur les très nombreuses fonctions du CBD, renseignez-vous sur le site de référence : pubmed, en passant par les sources de la partie science. 

 

Saveur Neutre 

INGRÉDIENTS : Huile MCT (origine : noix de coco BIO), Extrait de Cannabis Sativa L. (Distillat).

CONSEIL D'UTILISATION : Bien secouer avant usage. Prendre 5 gouttes par prise jusqu'à 3x/jour. Garder sous la langue 1 minute pour une assimilation optimale.

PRÉCAUTIONS D'EMPLOI : Ce produit n'est pas destiné à guérir ou traiter une maladie. Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes et aux personnes sous traitement médical sauf avis contraire d'un médecin. Tenir hors de portée des enfants. Peut provoquer de la somnolence © Pour éviter la cristallisation, stocker à une température > 22°C. Stocker dans un endroit sec, à l'abri de la lumière du soleil.

1 goutte = 10 mg CBD à spectre large
Environ 200 gouttes par flacon

 

Saveur Menthe

INGRÉDIENTS : Huile MCT (origine : noix de coco BIO), Extrait de Cannabis Sativa L. (Distillat), arôme naturel de menthe

CONSEIL D'UTILISATION : Bien secouer avant usage. Prendre 5 gouttes par prise jusqu'à 3x/jour. Garder sous la langue 1 minute pour une assimilation optimale.

PRÉCAUTIONS D'EMPLOI : Ce produit n'est pas destiné à guérir ou traiter une maladie. Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes et aux personnes sous traitement médical sauf avis contraire d'un médecin. Tenir hors de portée des enfants. Peut provoquer de la somnolence © Pour éviter la cristallisation, stocker à une température > 22°C. Stocker dans un endroit sec, à l'abri de la lumière du soleil.

1 goutte = 10 mg CBD à spectre large
Environ 200 gouttes par flacon

 

Notre complément alimentaire contient du cannabidiol (CBD), qui est à différencier du tétrahydrocannabidiol (THC). Même si ces deux molécules ont une forte similarité structurelle, leurs actions et effets sur l’organisme n’ont rien à voir. 

Bien trop souvent, le cannabidiol est catégorisé comme étant « non psychoactif » mais ceci est faux. Bien que les termes « psychoactif » et « psychotrope » sont souvent confondus, tâchons de rester rigoureux.

Le terme « psychotrope » est surtout employé pour les médicaments dont le but recherché est de modifier le psychisme [1]. Le terme « psychoactif » fait référence aux molécules (ou substances) pouvant passer la barrière hémato-encéphalique et agir sur le cerveau. 

En ce sens, de nombreuses plantes et molécules sont psychoactives (ex : caféine, théanine, valériane). Le CBD fait partie de ces molécules psychoactives, au même titre que la caféine ou la théanine (que l’on retrouve dans le thé vert par exemple). Une consommation de CBD n’est donc pas à risque, si on s’assure toutefois que la teneur en THC est la plus proche possible de 0. 



 

Aujourd'hui, de nombreux moyens technologiques ont été conçus pour atteindre une teneur en THC proche de 0. Et bien qu'elles demandent plus de temps et de travail, nous avons sélectionnés une matière première à base de CBD ayant subit ces techniques.

Notre choix : le broad-spectrum de CBD

Sur le marché, différentes formes de CBD existent : le « full-spectrum », le « broad-spectrum » et l’isolat. 

Le  "full-spectrum" est un CBD à « spectre complet » qui provient de l’extraction complète de la plante de chanvre, c’est-à-dire de feuilles, de fleurs, de graines et de tiges. Ce qui veut dire qu’en plus du CBD, on retrouve toutes sortes de cannabinoïdes (groupe de substances chimiques qui activent les récepteurs cannabinoïdes présents dans le corps humain, le CBD fait partie de ce groupe). De fait, on retrouve également du THC. Et ce, même si les plantes de chanvre ont été domestiquées afin d'obtenir des très faibles taux de THC à l'origine.  

À savoir qu'il existe plus de 140 autres molécules actives présents dans le chanvre. Ainsi, il est retrouvé du CBD + les autres molécules, dites cannabinoïdes dans le « full-spectrum » : c’est ce qui est appelé l’effet d’entourage

Le "broad-spectrum" où « spectre large » est très similaire à l’huile de CBD à spectre complet. Les parties utilisées sont les mêmes : fleurs, feuilles, graines et tiges. C’est donc une extraction complète de la plante. La seule différence est l’ajout d’une étape permettant de retirer le THC et uniquement le THC. Cette étape permet de profiter de l’effet d’entourage et du potentiel de l’huile de CBD sur l’organisme tout en ôtant les effets du THC. Cependant, il est complexe d'assurer un taux nul de THC. C'est pourquoi on peut généralement trouver des traces de THC dans les broad-spectrum.

Et "l'isolat" de CBD qui est une extraction pure du CBD. C’est-à-dire que pendant la production, le CBD est isolé de toutes les autres molécules, dont les cannabinoïdes (d’où le terme « isolat »). Cette extraction permet d’obtenir un taux pur de CBD, sans THC. Bien que cette technique permette d’obtenir un produit pur, l’effet d’entourage est perdu.

➢ Alors comment se décider ? Nous souhaitions proposer le meilleur, soit taux O% de THC + effet d'entourage. Nous avons alors trouver LA matière première permettant de rendre ce challenge possible. Et pour preuve, notre huile de CBD a été testée et résultat ? 19,88% de CBD, 0,12% de cannabinoïdes annexes pour l'effet d'entourage et 0% de THC ! 

Analyse de laboratoire

Ainsi notre CBD est garanti sans THC et profite quand même de l’effet d’entourage

 

Cannabidiol – CBD 

Son mode d’action : Le CBD va agir sur des récepteurs (CB1 et CB2) faisant parti d’un des nombreux systèmes de notre organisme, le système endocannabinoïde. Ce système est un vaste réseau neuromodulateur impliqué à la fois dans le développement du système nerveux central et jouant un rôle majeur dans le réglage de nombreux processus cognitifs et physiologiques [2]. 

Ces deux récepteurs sont retrouvés dans l’ensemble de notre organisme, bien qu’une grande proportion de ceux-ci (et notamment de récepteur CB1) sont retrouvés dans le cerveau. 



 

Ces récepteurs sont naturellement activés par des endocannabinoïdes endogènes, que notre corps produit, notamment par :

  • L’anandamide (AEA)

  • Le 2-arachidonoylgycérol (2-AG)

Ils vont eux, se lier aux récepteurs CB1 et CB2, avec une affinité préférentielle de l’anandamide pour le récepteur CB1 [3, 4].

Le CBD, contrairement au THC, a très peu d'affinité pour les récepteurs CB1 et CB2 [5, 6].

Plus récemment, une méta-analyse statistique de toutes les données existantes décrivant les effets directs du CBD sur le récepteur CB1 et CB2 a conclu qu'il n'y a pas d'interaction directe entre le récepteur CB1 et le CBD [7].

Son mode d’action n’est pas encore totalement établi et clair. D’autant plus que le CBD semble agir sur des enzymes, des récepteurs, des transporteurs et des canaux ioniques [8]. Tantôt il est mention d’une inhibition modérée de l’enzyme dégradant l’anandamide, la FAAH [9]. Tantôt le CBD a peu d'affinité de liaison pour les récepteurs CB1 ou CB2, mais il est capable de les antagoniser en présence de THC. En fait, le CBD se comporte comme un modulateur allostérique négatif non compétitif du récepteur CB1, et il réduit l'efficacité et la puissance du THC et de l'AEA [10].



 

Figure montrant la liaison des endocannabinoïdes sur CB1 et CB2 ainsi que d’hypothétiques modes d’action du CBD sur les endocannabinoïdes – Labz Nutrition 

 

Le CBD est également capable d'agir par l'intermédiaire d'autres systèmes de récepteurs non cannabinoïdes, notamment les canaux de type vanilloïde 1 (TRPV1) [11], les récepteurs activés par les proliférateurs de peroxysomes gamma (PPAR𝛄) [12], l'adénosine [13] et la sérotonine [14]. 

Grâce à ces mécanismes, le CBD produit de nombreux effets pharmacologiques.

Il n’existe pas d’allégation de santé en lien avec le cannabidiol. Néanmoins, voyons ce qu’il ressort de la littérature scientifique. 

 

  • Cannabidiol et douleurs

 

Le CBD agit sur les douleurs liées à l’inflammation de façon directe et indirecte [15]. Il agit même sur diverses pathologies induisant une inflammation chronique telle que les Maladies Inflammatoires Chroniques de l'Intestin, comme rapporte par cet essai contrôlé randomisé [16].

Le CBD a des propriétés antioxydantes. Les antioxydants aident à protéger les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres, qui sont des molécules instables qui peuvent endommager les cellules. Le CBD agit en interrompant les réactions en chaîne des radicaux libres, en capturant ou en transformant les radicaux libres en formes moins actives [17]. Il réduit également les conditions oxydatives en empêchant la formation de radicaux superoxydes [18, 19], qui sont des molécules très réactives qui peuvent causer des dommages aux cellules.

En outre, le CBD modifie l'équilibre redox en activant le facteur de transcription sensible au redox appelé facteur lié à l'érythroïde nucléaire 2 (Nrf2) [20, 21]. Ce facteur est responsable de la transcription des gènes cytoprotecteurs, y compris les gènes antioxydants. En augmentant l'expression de ces gènes, le CBD augmente les niveaux d'antioxydants dans les cellules [22], ce qui contribue à protéger les cellules contre les dommages oxydatifs.

En résumé, Le CBD est un composant qui a des propriétés antioxydantes qui protègent les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres, les radicaux superoxydes, et les espèces réactives de l'oxygène (ROS) et modifie l'équilibre redox en activant le facteur de transcription sensible au redox Nrf2 pour augmenter les niveaux d'antioxydants dans les cellules.

Ce qui est dit ici n’a aucune vocation à faire de notre CBD un complément alimentaire à but thérapeutique. Ceci est un extrait de la littérature scientifique et il est rappelé que ce complément n’a pas pour but de diagnostiquer, traiter, limiter, prévenir ou guérir quelconque maladie ou pathologie.

 

  • Cannabidiol, stress et anxiété 

Dans la littérature scientifique, il y a de plus en plus de données qui mettent en avant l’utilisation du CBD dans le cadre du stress et/ou de l’anxiété. Voici un tour d’horizon des études existantes sur le sujet :

  1. Cette revue, datant de 2003 [25] qui a analysé 8 huit articles dont 6 petits essai contrôlés randomisés, 1 série de cas et 1 rapport de cas. Conclusion : Le CBD a un rôle prometteur en tant que thérapie alternative dans la gestion des troubles anxieux.

  1. Cette revue, datant de 2015 [24] qui affirme que dans l'ensemble, les preuves actuelles indiquent que le CBD a un potentiel considérable en tant que traitement de plusieurs troubles anxieux, avec la nécessité d'une étude plus approfondie des effets chroniques et thérapeutiques dans les populations cliniques concernées. Ici il fait mention de dosage aiguë.

  1. Un examen rétrospectif (2019) des dossiers de patients psychiatriques adultes traités avec du CBD pour l'anxiété ou le sommeil en complément du traitement habituel dans une grande clinique externe psychiatrique [26]. Conclusion : Le cannabidiol peut être bénéfique pour les troubles liés à l'anxiété.Ces résultats doivent être interprétés avec prudence car il s'agissait d'une étude naturaliste, tous les patients recevaient un traitement en ouvert et il n'y avait pas de groupe de comparaison. Des médicaments psychiatriques concomitants ont été utilisés comme dans les soins cliniques de routine. Il faut aussi prendre en compte un potentiel effet placebo

  1. Cette revue, datant de 2020 [23] qui s’est concentrée sur les effets anxiolytiques, antidépresseurs et antipsychotiques du CBD trouvés dans les études animales et humaine. Conclusion : Ces résultats prometteurs soutiennent le développement d'études à grande échelle pour évaluer davantage le CBD en tant que nouveau médicament potentiel pour le traitement de ces troubles psychiatriques.

  1. Une revue systématique, datant de 2022 [27] à évaluer le potentiel du CBD sur le trouble d’anxiété sociale (TAS). Conclusion : Collectivement, la littérature actuelle suggère que le CBD pourrait être un traitement prometteur pour le TAS. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour établir la posologie optimale, évaluer l'évolution dans le temps des effets anxiolytiques du CBD, évaluer l'administration à long terme du CBD et explorer les différences entre les sexes dans le CBD pour l'anxiété sociale.

Bien d’autres données vont dans le même sens où le CBD joue un rôle prometteur en tant que thérapie alternative dans la gestion de l’anxiété générale, de l’anxiété sociale et du stress post-traumatique [28 – 31]. Ils mettent également en précaution contre la nécessité d’obtenir davantage de données sur l’utilisation chronique du CBD.

Des mécanismes d’actions ont par ailleurs été proposé dans le cadre du stress post-traumatique [32]. Attention, c’est assez pointu ! 

 

  • Cannabidiol, sommeil et insomnie

En ce qui concerne le sommeil, il convient d’abord de voir quelques causes potentielles d’un « mauvais sommeil » :

  • Troubles de santé mentale, tels que l'anxiété, le trouble de stress post-traumatique et la dépression

  • Médicaments, qui peuvent perturber votre cycle veille-sommeil

  • Conditions physiques, telles que la douleur chronique et le syndrome des jambes sans repos

  • Caféine, surtout lorsqu'elle est consommée tard dans la journée

  • Facteurs environnementaux, tels que des bruits forts ou un lit inconfortable

 

Ceci est bien entendu une liste non exhaustive des causes d’un mauvais sommeil ou d’une insomnie [33, 34]. 

Comme cité précédemment, le CBD peut être utile en ce qui concerne le stress et l’anxiété. Si la cause de votre insomnie et/ou mauvais sommeil est la résultante d’un stress et/ou d’une anxiété alors le CBD pourrait aider à améliorer vos nuits (cela ne veut pas dire qu’il remplace des actions à mettre en place pour cibler la/les cause(s) de votre stress et/ou de votre anxiété). Pareillement, si la douleur est un obstacle pour d’agréable nuit, le CBD semble aider. 

Malgré le fait qu’une revue datant de 2020 [35] mette en avant qu'il n'y a pas suffisamment de preuves pour soutenir l'utilisation clinique de routine des thérapies aux cannabinoïdes pour le traitement de tout trouble du sommeil étant donné le manque de recherche publiée et le risque de biais identifié dans la majorité des études précliniques et cliniques réalisées, à ce jour. Elle poursuit en disant que des preuves préliminaires prometteuses justifient les futurs essais contrôlés randomisés de thérapies aux cannabinoïdes chez les personnes souffrant d'apnée du sommeil et d'insomnie

Une revue de 2022 [36] met en garde sur le fait que les preuves accumulées sont souvent observationnelles et qu’il est nécessaire d’avoir des essais contrôlés randomisés plus rigoureux que ceux actuels car ils sont basés sur des critères d’auto-évaluation du sommeil, ce qui est une source non négligeable de biais. Comme, par exemple, de rapport de cas réalise sur … 4 patients atteints de la maladie de Parkinson [37].

 

Est-ce que cela veut dire que le CBD ne fonctionne donc pas pour améliorer le sommeil ? Sur le plan scientifique rien n’est établi de façon claire et précise. Cela ne veut donc pas dire que cela fonctionne mais cela ne dit pas non plus que cela ne fonctionne pas. C’est un peu alambiqué mais la recherche sur le CBD et le sommeil en est à ses balbutiements. Il faut donc être patient pour obtenir une réponse claire scientifiquement parlant. 

 

  • Cannabidiol et phénomène addictif

D’après un nombre croissant de recherches menées chez l’Homme, le CBD peut aider dans les phénomènes d’addiction à de nombreuses substances comme les envies de tabacs, d’héroïne et en remplacement du THC [38 – 40]. 

Là encore, le manque de données est à considérer bien que cela semble prometteur [41].

 

Huile de coco MCT

La teneur de notre huile de coco contient de l’acide caprylique et de l’acide caprique. Respectivement, ces acides contiennent 8 et 10 atomes de carbone.

Cette huile possède divers avantages. Elle a une texture agréable, une meilleure absorption (biodisponibilité) et possèdes des avantages nutritionnels [42, 43]. 

 

Huile de CBD, est-ce légal ?

Ce qui nous fait nous questionner sur la légalité du CBD, c’est évidemment le fait qu’il soit issu de la même plante où l’on trouve le THC, qui lui est prohibé en raison de ses effets psychotropes. MAIS ce n’est pas le cas du CBD, qui peut être acheté et consommé sous des formes variées. En France, la commercialisation et la production de CBD est légale depuis novembre 2017 suite au consensus affirmant que cette substance est dépourvue de tout effet psychotrope, addictif et toxique. 

Cependant, la réglementation a évolué le 30 décembre 2021 et la vente de CBD ne peut se faire que dans des conditions restreintes. Le CBD doit être issu de chanvre dont le taux de THC est inférieur à 0,3% et ne peut être commercialisé sous forme de fleurs ou feuilles à fumer et à consommer en tisane. Pour autant, cette nouvelle loi permet l’extraction du CBD issu des fleurs et feuilles, ce qui avant était illégal. C’est donc seulement les feuilles et fleurs brutes qui sont interdites. 

À noter : L’arrêté du 30 décembre 2021 interdit la vente, la détention et la consommation de fleurs ou de feuilles brutes. Mais depuis le 24 janvier 2022, cette interdiction est suspendue provisoirement par le Conseil d’Etat qui en conteste la légalité. En attendant la décision définitive du Conseil d’Etat, la vente, la détention et la consommation de fleurs ou de feuilles brutes sont donc autorisées. Le 29 décembre 2022, le Conseil d’Etat autorise la vente de produits à base de CBD mais il ne faut pas que le taux de THC soit supérieur à 0,3%.


 

Références

[1] Selon l’Observatoire Français des Drogues et des Tendances addictives

[2] Lu HC, Mackie K. Review of the Endocannabinoid System. Biol Psychiatry Cogn Neurosci Neuroimaging. 2021 Jun;6(6):607-615. Lien

 

[3] Lin S, Khanolkar AD, Fan P, Goutopoulos A, Qin C, Papahadjis D, Makriyannis A. Novel analogues of arachidonylethanolamide (anandamide): affinities for the CB1 and CB2 cannabinoid receptors and metabolic stability. J Med Chem. 1998 Dec 31;41(27):5353-61. Lien

 

[4] Reggio PH. Endocannabinoid binding to the cannabinoid receptors: what is known and what remains unknown. Curr Med Chem. 2010;17(14):1468-86. Lien

 

[5] Pertwee RG. Pharmacology of cannabinoid CB1 and CB2 receptors. Pharmacol Ther. 1997;74(2):129-80. Lien

 

[6] Pertwee RG. Pharmacology of cannabinoid receptor ligands. Curr Med Chem. 1999 Aug;6(8):635-64. Lien

 

[7] McPartland JM, Duncan M, Di Marzo V, Pertwee RG. Are cannabidiol and Δ(9) -tetrahydrocannabivarin negative modulators of the endocannabinoid system? A systematic review. Br J Pharmacol. 2015 Feb;172(3):737-53. Lien

 

[8] Ibeas Bih C, Chen T, Nunn AV, Bazelot M, Dallas M, Whalley BJ. Molecular Targets of Cannabidiol in Neurological Disorders. Neurotherapeutics. 2015 Oct;12(4):699-730. Lien

 

[9] Leweke, F., Piomelli, D., Pahlisch, F. et al. Cannabidiol enhances anandamide signaling and alleviates psychotic symptoms of schizophrenia. Transl Psychiatry 2, e94 (2012). Lien

 

[10] Laprairie RB, Bagher AM, Kelly ME, Denovan-Wright EM. Cannabidiol is a negative allosteric modulator of the cannabinoid CB1 receptor. Br J Pharmacol. 2015 Oct;172(20):4790-805. Lien

[11] Sagredo, O., Ramos, J. A., Decio, A., Mechoulam, R., & Fernández-Ruiz, J. (2007). Cannabidiol reduced the striatal atrophy caused 3-nitropropionic acid in vivo by mechanisms independent of the activation of cannabinoid, vanilloid TRPV1 and adenosine A2A receptors. 

The European Journal of Neuroscience, 26(4), 843–851. Lien

 

[12] Hind, W. H., England, T. J., & O’Sullivan, S. E. (2016). Cannabidiol protects an in vitro model of the blood-brain barrier from oxygen-glucose deprivation via PPARγ and 5-HT1A receptors. British Journal of Pharmacology, 173(5), 815–825. Lien

 

[13] Mijangos-Moreno, S., Poot-Aké, A., Arankowsky-Sandoval, G., & Murillo-Rodríguez, E. (2014). Intrahypothalamic injection of cannabidiol increases the extracellular levels of adenosine in nucleus accumbens in rats. Neuroscience Research, 84, 60–63. Lien

[14] Sonego, A. B., Gomes, F. V., Del Bel, E. A., & Guimaraes, F. S. (2016). Cannabidiol attenuates haloperidol-induced catalepsy and c-Fos protein expression in the dorsolateral striatum via 5-HT1A receptors in mice. Behavioural Brain Research, 309, 22–28. Lien

 

[15] Atalay S, Jarocka-Karpowicz I, Skrzydlewska E. Antioxidative and Anti-Inflammatory Properties of Cannabidiol. Antioxidants (Basel). 2019 Dec 25;9(1):21. Lien

 

[16] Couch DG, Cook H, Ortori C, Barrett D, Lund JN, O'Sullivan SE. Palmitoylethanolamide and Cannabidiol Prevent Inflammation-induced Hyperpermeability of the Human Gut In Vitro and In Vivo-A Randomized, Placebo-controlled, Double-blind Controlled Trial. Inflamm Bowel Dis. 2019 May 4;25(6):1006-1018. Lien

 

[17] Borges RS, Batista J Jr, Viana RB, Baetas AC, Orestes E, Andrade MA, Honório KM, da Silva AB. Understanding the molecular aspects of tetrahydrocannabinol and cannabidiol as antioxidants. Molecules. 2013 Oct 14;18(10):12663-74. Lien

 

[18] Pan H, Mukhopadhyay P, Rajesh M, Patel V, Mukhopadhyay B, Gao B, Haskó G, Pacher P. Cannabidiol attenuates cisplatin-induced nephrotoxicity by decreasing oxidative/nitrosative stress, inflammation, and cell death. J Pharmacol Exp Ther. 2009 Mar;328(3):708-14. Lien

 

[19] Rajesh M, Mukhopadhyay P, Bátkai S, Haskó G, Liaudet L, Drel VR, Obrosova IG, Pacher P. Cannabidiol attenuates high glucose-induced endothelial cell inflammatory response and barrier disruption. Am J Physiol Heart Circ Physiol. 2007 Jul;293(1):H610-9Lien

 

[20] Juknat A, Pietr M, Kozela E, Rimmerman N, Levy R, Gao F, Coppola G, Geschwind D, Vogel Z. Microarray and pathway analysis reveal distinct mechanisms underlying cannabinoid-mediated modulation of LPS-induced activation of BV-2 microglial cells. PLoS One. 2013 Apr 24;8(4):e61462. Lien

 

[21] Vomund S, Schäfer A, Parnham MJ, Brüne B, von Knethen A. Nrf2, the Master Regulator of Anti-Oxidative Responses. Int J Mol Sci. 2017 Dec 20;18(12):2772. Lien

 

[22] Rajesh M, Mukhopadhyay P, Bátkai S, Patel V, Saito K, Matsumoto S, Kashiwaya Y, Horváth B, Mukhopadhyay B, Becker L, Haskó G, Liaudet L, Wink DA, Veves A, Mechoulam R, Pacher P. Cannabidiol attenuates cardiac dysfunction, oxidative stress, fibrosis, and inflammatory and cell death signaling pathways in diabetic cardiomyopathy. J Am Coll Cardiol. 2010 Dec 14;56(25):2115-25. Lien

 

[23] García-Gutiérrez MS, Navarrete F, Gasparyan A, Austrich-Olivares A, Sala F, Manzanares J. Cannabidiol: A Potential New Alternative for the Treatment of Anxiety, Depression, and Psychotic Disorders. Biomolecules. 2020 Nov 19;10(11):1575. Lien

 

[24] Blessing EM, Steenkamp MM, Manzanares J, Marmar CR. Cannabidiol as a Potential Treatment for Anxiety Disorders. Neurotherapeutics. 2015 Oct;12(4):825-36. Lien

 

[25] Skelley JW, Deas CM, Curren Z, Ennis J. Use of cannabidiol in anxiety and anxiety-related disorders. J Am Pharm Assoc (2003). 2020 Jan-Feb;60(1):253-261Lien

 

[26] Shannon S, Lewis N, Lee H, Hughes S. Cannabidiol in Anxiety and Sleep: A Large Case Series. Perm J. 2019;23:18-041. Lien

[27] Danielle K. Fliegel, Sarah D. Lichenstein, Systematic literature review of human studies assessing the efficacy of cannabidiol for social anxiety, Psychiatry Research Communications,

Volume 2, Issue 4, 2022, 100074. Lien

[28] Wright M, Di Ciano P, Brands B. Use of Cannabidiol for the Treatment of Anxiety: A Short Synthesis of Pre-Clinical and Clinical Evidence. Cannabis Cannabinoid Res. 2020 Sep 2;5(3):191-196. Lien

[29] Bitencourt Rafael M., Takahashi Reinaldo N. Cannabidiol as a Therapeutic Alternative for Post-traumatic Stress Disorder: From Bench Research to Confirmation in Human Trials. Frontiers in Neuroscience, 12, 2018. Lien

[30] Crippa JA, Derenusson GN, Ferrari TB, Wichert-Ana L, Duran FL, Martin-Santos R, Simões MV, Bhattacharyya S, Fusar-Poli P, Atakan Z, Santos Filho A, Freitas-Ferrari MC, McGuire PK, Zuardi AW, Busatto GF, Hallak JE. Neural basis of anxiolytic effects of cannabidiol (CBD) in generalized social anxiety disorder: a preliminary report. J Psychopharmacol. 2011 Jan;25(1):121-30. Lien

[31] Spinella TC, Stewart SH, Naugler J, Yakovenko I, Barrett SP. Evaluating cannabidiol (CBD) expectancy effects on acute stress and anxiety in healthy adults: a randomized crossover study. Psychopharmacology (Berl). 2021 Jul;238(7):1965-1977. Lien

[32] Alexander C, Vasefi M. Cannabidiol and the corticoraphe circuit in post-traumatic stress disorder. IBRO Neurosci Rep. 2021 Aug 21;11:88-102. Lien

[33] Selon la clinique Mayo

[34] Selon MSD MANUEL

[35] Suraev AS, Marshall NS, Vandrey R, McCartney D, Benson MJ, McGregor IS, Grunstein RR, Hoyos CM. Cannabinoid therapies in the management of sleep disorders: A systematic review of preclinical and clinical studies. Sleep Med Rev. 2020 Oct;53:101339. Lien

[36] Kolla BP, Hayes L, Cox C, Eatwell L, Deyo-Svendsen M, Mansukhani MP. The Effects of Cannabinoids on Sleep. J Prim Care Community Health. 2022 Jan-Dec;13:21501319221081277. Lien

[37] Chagas MH, Eckeli AL, Zuardi AW, Pena-Pereira MA, Sobreira-Neto MA, Sobreira ET, Camilo MR, Bergamaschi MM, Schenck CH, Hallak JE, Tumas V, Crippa JA. Cannabidiol can improve complex sleep-related behaviours associated with rapid eye movement sleep behaviour disorder in Parkinson's disease patients: a case series. J Clin Pharm Ther. 2014 Oct;39(5):564-6. Lien

[38] Hurd YL, Spriggs S, Alishayev J, Winkel G, Gurgov K, Kudrich C, Oprescu AM, Salsitz E. Cannabidiol for the Reduction of Cue-Induced Craving and Anxiety in Drug-Abstinent Individuals With Heroin Use Disorder: A Double-Blind Randomized Placebo-Controlled Trial. Am J Psychiatry. 2019 Nov 1;176(11):911-922. Lien

[39] Mongeau-Pérusse V, Brissette S, Bruneau J, Conrod P, Dubreucq S, Gazil G, Stip E, Jutras-Aswad D. Cannabidiol as a treatment for craving and relapse in individuals with cocaine use disorder: a randomized placebo-controlled trial. Addiction. 2021 Sep;116(9):2431-2442. Lien

[40] Morgan CJ, Das RK, Joye A, Curran HV, Kamboj SK. Cannabidiol reduces cigarette consumption in tobacco smokers: preliminary findings. Addict Behav. 2013 Sep;38(9):2433-6. Lien

[41] Kessler FH, von Diemen L, Ornell F, Sordi AO. Cannabidiol and mental health: possibilities, uncertainties, and controversies for addiction treatment. Braz J Psychiatry. 2021 Sep-Oct;43(5):455-457. Lien

[42] Chapman-Lopez TJ, Koh Y. The Effects of Medium-Chain Triglyceride Oil Supplementation on Endurance Performance and Substrate Utilization in Healthy Populations: A Systematic Review. J Obes Metab Syndr. 2022 Sep 30;31(3):217-229. Lien

[43] Page de ScienceDirect sur les MCT

Customer Reviews

Based on 5 reviews
100%
(5)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
V
Victor Genty
Super !

livraison super rapide, rien ne manque et tous les compléments sont vraiment de qualités ! Merci Labz

A
Antony
Ultra puissante

Pour en avoir tester plusieurs, celle ci est carrément au dessus du lot.

P
PAULINE CHAILLE
Huile de cbd

Actuellement entrain de tester le produit, déjà le goût fraise : bon et léger. Au niveau de l’endormissement pas encore d’effet notable ( 4 jour pour l’instant) mais réveil en bien meilleur forme 👍

M
Marine Hurni Becker
Efficace

Très efficace en prise pré dodo pour se relaxer et dormir plus facilement (après quelques jours de prise). Se dissout bien sous la langue et est agréable en texture.
Le goût fraise est sympa.

L
L.S.
test

test

L'infographie

Lire l'infographie

Similar Products