Skip to content
FREE SHIPPING From 65€ of purchase
Your order can leave before:
Cart
0 items

Info

Quels compléments alimentaires pour renforcer le système immunitaire ?

21 Nov 2023 0 Comments

Renforcer son système immunitaire

 

Introduction

Imaginez-vous au milieu de la saison du rhume et de la grippe, entouré par un essaim de microbes hostiles. Vous êtes là, en train de lutter vaillamment contre les éternuements et les toux qui vous assaillent. C'est à ce moment-là que vous réalisez l'importance d'avoir un système immunitaire robuste pour vous défendre contre ces envahisseurs sournois. Mais qu'est-ce que le système immunitaire, et comment pouvez-vous le soutenir naturellement avec l'aide de compléments alimentaires ?

Mais qu'est-ce que le système immunitaire ?

Système immunitaire explication
Voici un petit rappel ou bien un premier apprentissage de ce qu'est le système immunitaire et de comment il fonctionne. Nous n'allons pas rentrer dans les détails, mais nous avons un chapitre complet sur ce sujet dans notre formation sur les compléments alimentaires.
Le système immunitaire est une force complexe et bien orchestrée qui assure la protection de votre organisme contre une multitude d'envahisseurs, qu'ils soient bactériens, viraux ou autre. Il est composé de différents types de cellules, de protéines et d'autres composants qui travaillent ensemble pour maintenir un équilibre délicat entre la défense contre les agresseurs et la tolérance envers les tissus de votre propre corps.
Le système immunitaire se compose de deux parties principales :
  • Le système immunitaire inné. On nait avec ce système. On y retrouve notamment les globules blancs polynucléaires, également appelés leucocytes. Ces cellules jouent un rôle vital dans la réaction inflammatoire, lors d'un traumatisme physique (un coup), d'une chaleur intense, d'une irritation ou d'une infection virale/bactérienne.
  • Le système immunitaire adaptatif. On parle de mémoire adaptative : lorsque le système immunitaire est exposé à un agent pathogène pour la première fois, il peut prendre un certain temps pour élaborer une réponse efficace. Cependant, lorsqu'il est confronté au même agent pathogène à l'avenir, il réagira de manière plus rapide et plus vigoureuse grâce à la mémoire immunologique acquise. Ici, ce sont les lymphocytes qui entrent en action. Ils se divisent en deux groupes principaux : les lymphocytes T et les lymphocytes B. Les lymphocytes T interagissent directement avec les cellules infectées ou anormales, tandis que les lymphocytes B produisent des anticorps qui ciblent spécifiquement les agents pathogènes.

La régulation du système immunitaire est également cruciale. Une réponse immunitaire trop faible peut conduire à une susceptibilité accrue aux infections, tandis qu'une réponse immunitaire excessive peut causer des problèmes auto-immuns où le système attaque ses propres tissus.

Quels compléments pour soutenir le système immunitaire ?

Tous les nutriments que nous allons vous présenter possèdent la même allégation de santé, à savoir : "contribue au fonctionnement normal du système immunitaire"

Les vitamines

vitamine A

Parmi les différentes vitamines pour soutenir le système immunitaire, on retrouve la vitamine A. Elle est le nom d'un groupe de rétinoïdes liposolubles, principalement le rétinol et les esters de rétinyle. Elle est impliquée dans la fonction immunitaire, la communication cellulaire, la croissance et le développement, ainsi que la reproduction masculine et féminine [1]. Son rôle dans le système immunitaire ? Et bien, elle est essentielle pour imprégner aux lymphocytes T et B une spécificité d'accueil intestinale et pour répartir les lymphocytes et les cellules IgA + dans les tissus intestinaux. De plus, elle régule le nombre et la fonction des cellules NK [2]. 

vitamine B

Ensuite nous avons les vitamines B, et en particulier la B6, B9 et B12. La vitamine B6 est une vitamine hydrosoluble naturellement présente dans de nombreux aliments, ajoutée à d'autres et disponible sous forme de complément alimentaire. C'est le nom générique de six composés à activité vitamine B6 : la pyridoxine, un alcool ; le pyridoxal, un aldéhyde ; et la pyridoxamine, qui contient un groupe amino ; et leurs esters 5'-phosphate respectifs. Le pyridoxal 5' phosphate (PLP) et le pyridoxamine 5' phosphate (PMP) sont les formes coenzymatiques actives de la vitamine B6. Elle favorise la production de lymphocytes [3]. De plus, la vitamine B6 médie la migration des lymphocytes dans l'intestin [2]. La vitamine B9 est une vitamine B hydrosoluble. On l'appelle aussi "folate" pour désigner les folates alimentaires naturels et les folates contenus dans les compléments alimentaires et les aliments enrichis, y compris l'acide folique [4]. La B9 est essentielle à la survie des lymphocytes T régulateurs dans l'intestin grêle [2]. Enfin, la vitamine B12, qui est une vitamine hydrosoluble. Parce que la vitamine B12 contient le minéral cobalt, les composés ayant une activité de vitamine B12 sont collectivement appelés «cobalamines». La méthylcobalamine et la 5-désoxyadénosylcobalamine sont les formes métaboliquement actives de la vitamine B12. Cependant, deux autres formes, l'hydroxycobalamine et la cyanocobalamine, deviennent biologiquement actives après leur conversion en méthylcobalamine ou 5-désoxyadénosylcobalamine [5]. Concernant votre immunité, elle peut agir comme immunomodulateur de l'immunité cellulaire et est utile pour les microbes intestinaux humains qui l'utilisent comme cofacteur pour voies métaboliques [2]. Ces trois vitamines B sont toutes impliquées dans la régulation immunitaire intestinale [2].

vitamine C

La vitamine C, également connue sous le nom d'acide L-ascorbique, est une vitamine hydrosoluble. Les humains, contrairement à la plupart des animaux, sont incapables de synthétiser la vitamine C de manière endogène, il s'agit donc d'un composant alimentaire essentiel [6]. Elle favorise la synthèse de collagène et protège les membranes cellulaires des dommages causés par les radicaux libres, soutenant ainsi l'intégrité des barrières épithéliales. De plus, des niveaux élevés de vitamine C peuvent améliorer les effets antimicrobiens [2]. 

vitamine D

Finissons avec la vitamine Dégalement appelée « calciférol ». C'est une vitamine liposoluble naturellement présente dans certains aliments et également produite de manière endogène lorsque les rayons ultraviolets (UV) du soleil frappent la peau et déclenchent la synthèse de la vitamine D. Parmi les différents rôles qu'elle joue pour le système immunitaire, on peut citer la régulation des protéines antimicrobiennes, la modification du microbiote intestinal en une composition plus saine et le soutien de la barrière intestinale, ainsi que la protection des poumons contre les infections [2].

Les minéraux

Nous avons vu le rôle de nombreuses vitamines pour l'immunité. Mais laissez-moi vous présenter ce que les minéraux vous réservent !

cuivre tableau périodique des éléments

Notre premier minéral est le cuivre. Ce minéral essentiel est un cofacteur de plusieurs enzymes impliquées dans la production d'énergie, le métabolisme du fer, l'activation des neuropeptides, la synthèse du tissu conjonctif et la synthèse des neurotransmetteurs [7]. Il joue un rôle dans les fonctions des macrophages et possède des propriétés antimicrobiennes intrinsèques [2].

fer tableau périodique des éléments

Le fer est un composant essentiel de l'hémoglobine, une protéine des érythrocytes (globules rouges) qui transfère l'oxygène des poumons aux tissus. En tant que composant de la myoglobine, une autre protéine qui fournit de l'oxygène, le fer soutient le métabolisme musculaire et la santé du tissu conjonctif. Le fer est également nécessaire à la croissance physique, au développement neurologique, au fonctionnement cellulaire et à la synthèse de certaines hormonesLe fer alimentaire a deux formes principales : héminique et non héminique. Les plantes et les aliments enrichis en fer ne contiennent que du fer non héminique, tandis que la viande, les fruits de mer et la volaille contiennent à la fois du fer héminique et non héminique. Les déficits fonctionnels associés à une anémie ferriprive - une anémie due à une carence des réserves en fer de l'organisme - comprennent notamment une altération de la fonction immunitaire [8]. Parmi ses rôles dans le système immunitaire, on relève notamment un rôle essentiel pour la différenciation et la croissance du tissu épithélial [2].

sélénium tableau périodique des éléments

Ensuite le sélénium, un oligo-élément nutritionnellement essentiel pour l'homme, est un constituant de plus de deux douzaines de sélénoprotéines qui jouent un rôle essentiel dans la reproduction, le métabolisme des hormones thyroïdiennes, la synthèse de l'ADN et la protection contre les dommages oxydatifs et les infectionsLe sélénium existe sous deux formes : inorganique (sélénate et sélénite) et organique (sélénométhionine et sélénocystéine) [9]. Les sélénoprotéines sont importantes pour le système de défense antioxydant de l'hôte, affectant la fonction des leucocytes et des cellules NK [2].

zinc tableau périodique des éléments

Pour finir, nous allons parler du zinc, minéral essentiel, qui est impliqué dans de nombreux aspects du métabolisme cellulaire. Il est nécessaire à l'activité catalytique de centaines d'enzymes et joue un rôle dans l'amélioration de la fonction immunitaire, la synthèse des protéines et de l'ADN, la cicatrisation des plaies et la signalisation et la division cellulaire. Une carence en zinc peut affecter le système immunitaire [10]. Le zinc aide à maintenir l'intégrité de la peau et de la membrane muqueuse dans les barrières innées [2] et il contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif.

Conclusion 

J'espère que cet article vous a non seulement informé, mais aussi inspiré à prendre des mesures pour soutenir votre système immunitaire. Si vous avez des questions, des réflexions ou des expériences à partager, n'hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous. Partagez également ce contenu autour de vous. N'oubliez pas que nous avons un réel qui résume certaines de ces informations, ainsi que plein d'autres sur notre page Instagram.

Références : 
[1] Site du NIH : Vitamin A 
[2] Gombart, Adrian F et al. “A Review of Micronutrients and the Immune System-Working in Harmony to Reduce the Risk of Infection.” Nutrients vol. 12,1 236. 16 Jan. 2020.
[3] Site du NIH : Vitamin B6
[4] Site du NIH : Folate
[5] Site du NIH : Vitamin B12
[6] Site du NIH : Vitamin C
[7] Site du NIH : Copper
[8] Site du NIH : Iron 
[9] Site du NIH : Selenium 
[10] Site du NIH : Zinc

_________________________________________________________________

Mots-clés secondaires : quelles vitamines pour renforcer le système immunitaire | comment renforcer le système immunitaire | quel est le rôle du système immunitaire | comment réparer le système immunitaire

 

Leave a comment

Please note, comments need to be approved before they are published.

Someone recently bought a
[time] minutes ago, from [location]

Thanks for subscribing!

This email has been registered!

Shop the look

Choose Options

Edit Option
Back In Stock Notification
this is just a warning
Login
Shopping Cart
0 items